+41 22 575 60 20

Virage numérique : y a-t-il un pilote aux RH ?

By: | Tags: , , , | Comments: 0

virage numérique bleu

Jean-Noël Chaintreuil, entrepreneur et investisseur spécialisé dans l’accompagnement du changement et les Ressources Humaines, l’affirme : le DRH se doit d’être un « guide de la transformation digitale ». Nombreux sont les experts à s’accorder sur le caractère stratégique de ce changement. Votre entreprise y est-elle suffisamment préparée ?…

Une prise de conscience lente et difficile

Même au sein des grands groupes, peu nombreuses sont encore les entreprises à avoir pleinement conscience de l’importance de leur transformation numérique. Sur ce point, il existe encore un large fossé entre décideurs et opérationnels.

Les résultats d’une étude menée par Abilways fin 2014 montrent en outre que les RH sont moins à l’aise que les autres services dans ce domaine. Une frilosité qui peut s’avérer déterminante dans les années à venir, d’autant plus que, comme le rappelle Jean-Noël Chaintreuil, « la transformation digitale a la particularité d’impacter l’entreprise à tous les niveaux, du comité de direction aux rôles les plus opérationnels, dans son rapport avec ses clients et dans son modèle économique ».

Anticiper et accompagner pour gagner en adaptabilité

De plus en plus de sociétés investissent dans leur passage au numérique et gagnent ainsi en agilité… et en parts de marché ! Et il n’est plus seulement question des géants du net mais bel et bien de nouvelles entités qui ont compris la nécessité de s’adapter à l’évolution des usages de leurs clients pour demeurer concurrentiels.

Former les collaborateurs et les accompagner dans cette mutation est bien évidemment essentiel : « La formation doit se renouveler pour faire acquérir aux femmes et hommes de l’entreprise, d’une façon adaptée aux usages d’aujourd’hui, les compétences qui seront utiles demain, mais aussi celles qui leur manquent sur le très court terme », souligne Jean-Noël Chaintreuil.

La clé du changement est dans les RH

Pour pouvoir se positionner en véritable partenaire stratégique et opérationnel dans la transformation numérique de l’entreprise, c’est avant tout la DRH qui doit anticiper le changement des pratiques : « Le recrutement doit attirer les meilleurs talents et une GPEC optimisée doit pouvoir anticiper des compétences et métiers qui n’existent pas encore », prévient l’entrepreneur-investisseur.

Il n’oublie d’ailleurs pas de préciser que « plus que dans toute autre transformation vécue jusqu’ici par l’entreprise, l’humain est au cœur du changement, donnant à la Direction des ressources humaines un rôle clef ».

Le grand cabinet de recrutement d’experts Taste a interrogé une centaine de responsables sur leurs responsabilités et il est catégorique quant au fait qu’en 2016, le DRH « se devra d’être un catalyseur de l’innovation et des transformations ».

Un virage bien négocié grâce à Skillspotting !

L’accompagnement dans la mise en œuvre de stratégies innovantes, voilà justement ce que propose Skillspotting aux moyennes et grandes entreprises.

Des institutions de premier plan telles que Pôle Emploi (en partenariat avec la Direction Générale de l’Emploi, des affaires sociales et de l’inclusion de la Commission Européenne) font déjà confiance à notre expertise et à notre technologie pour optimiser leurs processus et ainsi offrir à leurs services des solutions à la hauteur des enjeux de demain.

« Libérée de ses contraintes administratives, la fonction RH gagne en agilité, en performance et peut ainsi se consacrer à son rôle de partenaire stratégique », confirme Sarah Hafiz, rédactrice et community manager pour Parlons RH.

Alors pourquoi ne pas suivre l’exemple de Frédéric Thoral, DRH de BNP Paribas, qui a reçu le 14 septembre dernier le prix du DRH numérique décerné par l’Association nationale des DRH ? Laissez-nous vous aider à prendre le virage numérique, tout en douceur…


Sources :


crédit photo : © 123RF / Brijith Vijayan