+41 22 575 60 20

Recruter des chômeurs de longue durée : vous avez tout à y gagner

By: | Tags: , , , , | Comments: 0

article chômage LD

Aux États-Unis, malgré la création de nombreux postes, le chômage de longue durée demeure très élevé. L’Observatoire européen de l’emploi dresse un bilan similaire : les mêmes mécanismes sont à l’œuvre en Europe, avec des différences plus ou moins marquées selon les pays. Fin 2014, Deloitte Consulting LLP, plus grand cabinet d’audit et de conseil au monde, a mené une grande étude sur le sujet, solutions à l’appui…

Chômage de longue durée : le cercle vicieux

Le constat est sans appel : les personnes en poste sont convoquées beaucoup plus souvent en entretien que celles qui ont perdu leur emploi, même si leur niveau d’études est inférieur et leur expérience moindre. Ce sont alors des millions de chômeurs qui se retrouvent non seulement sans emploi, mais également sans options, ou presque : la plupart du temps, on leur proposera au mieux des temps partiels avec des rémunérations plus basses que celles généralement pratiquées sur le marché du travail. Le mur qui s’élève devant eux se révèle quasiment infranchissable.

Dans le même temps, de nombreux employeurs cherchent en vain à acquérir les compétences pointues nécessaires au développement de leur activité.

Face à ce paradoxe, la Maison Blanche a lancé en janvier 2014 un vaste plan d’action national visant à réduire le chômage de longue durée. L’étude de Deloitte Consulting LLP en retrace les grandes lignes et les principaux enjeux associés.

Pourquoi recruter des chômeurs de longue durée ?

L’étude de Deloitte Consulting LLP montre clairement que le fait de recruter au sein de cette population présente de nombreux avantages :

  • diminution du coût du processus d’identification des candidats (masse de talents disponibles facilement accessible) ;
  • recrutement beaucoup plus rapide et moins cher ;
  • deux fois moins de formation sur le poste après embauche ;
  • collaborateurs beaucoup plus loyaux (2 à 3 fois moins de turnover) ;
  • impact positif sur la marque employeur.
Comment faciliter ce retour à l’emploi ?

Trois grands axes de réponse se dégagent de l’étude menée par Deloitte Consulting LLP. Selon ses auteurs, il faut impérativement :

  • changer les modes opératoires du recrutement ;
  • trouver des outils innovants pour identifier les candidats puis recruter ;
  • passer à un recrutement basé sur les compétences et leur évaluation durant le processus de sélection (voir notamment l’article du 21 juillet 2015 sur l’assessment center  : lien)

Un changement de paradigme en matière de recrutement est nécessaire pour éliminer les barrières bloquant l’entrée du marché du travail. Il s’agit là essentiellement de faciliter la mise en relation de millions de personnes disposant de compétences pointues avec les milliers de recruteurs à la recherche desdites compétences.

Skillspotting : l’innovation au cœur de l’action

La plateforme développée par Skillspotting a été conçue au départ pour favoriser l’accès à l’emploi de personnes qui ne savent pas se vendre (en effectuant un marketing efficace de leur parcours et des compétences associées).

L’objectif était de faciliter le processus de recrutement et de sortir de son archétype traditionnel fastidieux et inefficace basé sur les mots clefs et le tri de CV pour passer à un modèle plus rapide et performant.

image article chômage LD

De ce fait, la direction de Pôle emploi a invité Skillspotting à venir présenter sa solution innovante lors du prochain rassemblement de l’EURES qui se tiendra à Bologne les 9 et 10 septembre prochains.

(N.B. : EURES (EURopean Employment Services) est un réseau de coopération entre les Services publics de l’emploi de l’Union européenne et des pays de l’AELE, qui a pour vocation de faciliter la libre circulation des travailleurs au sein de l’Espace économique européen ; la Suisse y participe également depuis 2002.)

Par ailleurs, Pôle emploi lancera le 15 octobre un forum transfrontalier soutenu par la technologie Skillspotting afin de permettre la mise en relation instantanée de plusieurs milliers de chômeurs avec des centaines de postes.


Sources :

  • Robin Erickson (Vice President, Talent Acquisition Research) / Denise Moulton (Senior Research Analyst), Unemployed but not unemployable : Recruiting and Hiring the Long-Term Unemployed, Deloitte Consulting LLP, november 2014
  • Commission européenne, Bilan de l’Observatoire européen de l’emploi : Le chômage de longue durée (2012), Luxembourg, Office des publications de l’Union européenne, 2012