+41 22 575 60 20

8

Dec, 2016

Les 5 résolutions vitales pour les managers en 2017 4/5

By: | Tags: , , | Comments: 0

Chaque semaine, je vous propose une analyse, un visuel et des pistes pour passer l’obstacle sur les 5 thématiques suivantes :

⇒ Gérer son temps et son énergie ;

⇒ Créer des relations à forte valeur ajoutée ;

⇒ Grandir et faire grandir grâce au feedback ;

⇒ Comprendre et dépasser ses croyances limitantes ;

 Accepter et encourager le développement de son équipe.

 —————–

Résolution n°4 : Ne pas rouler avec le frein à main

Quels que soient nos talents et nos ressources, nous avons tous des zones d’ombre, des angles morts. Il est intéressant de les connaître et de définir ceux qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs.

La deuxième étape consiste à comprendre le mécanisme qui génère ce frein ou ce blocage. L’analyse de nos pensées et de nos croyances va nous permettre d’y voir plus clair :

capture-decran-2016-11-15-a-15-43-30

Tous les êtres humains fonctionnent de la même façon : nous avons hérité de croyances (famille, amis, etc.) et nous nous sommes forgé les nôtres à l’aune de nos expériences.

Sur une thématique donnée, ces croyances nous renvoient des émotions positives ou négatives, qui vont soit faciliter l’action, soit la freiner, ou la bloquer.

Prenons un exemple pour illustrer notre propos : si je pense que « le conflit va abimer la relation » et qu’avoir de bonnes relations est important pour moi, je serai incapable de gérer efficacement un conflit et préfèrerai le fuir. Je pourrai également avoir du mal à soutenir mon idée si elle est différente de celle de mon interlocuteur et que je pense qu’elle risque d’envenimer notre discussion.

capture-decran-2016-11-15-a-15-40-53

Cette prise de recul me permet de comprendre mes freins. Il convient ensuite de trouver une autre pensée, compatible avec ce que je suis, pour sortir de l’ornière.

Cette nouvelle pensée nécessitera un effort important et une vigilance forte pour être mise en place et maintenue. Puis, petit à petit, sous l’effet du mécanisme de renforcement, elle va devenir plus forte et finira par s’imposer.

Ce cheminement ardu sera grandement facilité par un accompagnateur. Il repose par ailleurs sur l’idée centrale de l’utilisation de ses ressources et de ses talents pour contourner l’obstacle plutôt que d’attaquer l’une de nos limites de manière frontale.

Avoir des limites n’est pas un problème en soi. Ce qui importe est de discerner celles qui nous empêcheraient d’atteindre nos objectifs. S’il n’y en a aucune : bonne nouvelle ! Et si nous avons repéré l’obstacle, il est alors temps de rassembler notre énergie et de l’utiliser à bon escient, en mobilisant nos talents pour sauter la haie qui se présente devant nous.

D’ailleurs, cette haie, finalement, elle nous est très utile, non ?


Illustration : © rostislavsedlacek / 123RF Banque d’images