+41 22 575 60 20

1

Dec, 2016

Les 5 résolutions vitales pour les managers en 2017 3/5

By: | Tags: , | Comments: 0

Chaque semaine, je vous propose une analyse, un visuel et des pistes pour passer l’obstacle sur les 5 thématiques suivantes :

⇒ Gérer son temps et son énergie ;

⇒ Créer des relations à forte valeur ajoutée ;

⇒ Grandir et faire grandir grâce au feedback ;

⇒ Comprendre et dépasser ses croyances limitantes ;

 Accepter et encourager le développement de son équipe.

 —————–

Résolution n°3 : Ne pas décoller sans instruments de vol ni radar

L’une des compétences clefs d’un manager efficace réside dans sa capacité à prendre du recul sur son activité, son équipe et sur lui-même. Cette capacité se nourrit d’une volonté d’obtenir du feedback en toute humilité de la part de son équipe, ses pairs et sa hiérarchie.

Une autre facette du feedback consiste à nourrir ses collaborateurs et ses collègues par des retours (positifs ou correctifs) leur permettant de se développer.

Pour bien comprendre la puissance de cet outil, il suffit de se poser une question : pourquoi les sportifs de haut niveau ont-ils tous un ou plusieurs coaches ? La réponse est simple : c’est à travers leurs feedbacks qu’ils vont progresser et mobiliser l’ensemble de leurs ressources pour gagner.

La nature nous donne également de très nombreux exemples. Prenons le cas de la chauve-souris (1) : cette dernière utilise des ultrasons qui vont lui permettre de repérer beaucoup plus efficacement les obstacles et ses proies. Ce mécanisme fonctionne grâce à des ultrasons émis et aux feedbacks reçus qui permettent à la chauve-souris de cartographier méticuleusement son environnement proche.

De la même façon, le feedback nous permettra d’identifier des actions ou des comportements à cultiver ou à éviter. Il mettra en lumière des choses que l’on ne voit pas, que l’on sous-estime, ou parfois que l’on préfère ne pas voir (déni).

capture-decran-2016-11-15-a-15-16-21

Phase 1 : Être factuel, parler des comportements ou actions observés (pas de jugements attaquant la personne) permet d’éviter ou de limiter le déni ; donner rapidement son feedback (pour éviter qu’un comportement inapproprié ne s’ancre ou que l’action positive ne soit trop ancienne, oubliée) ;

Phase 2 : Décrire les impacts / effets pour accroître la compréhension ; être dans l’intention sincère de valoriser / faire progresser ; laisser redescendre les émotions avant un feedback correctif ;

Phase 3 : Faire participer, questionner : le collaborateur doit co-construire la solution pour se l’approprier ; définir un plan d’action ; favoriser le développement.

Donner du feedback positif permet de motiver votre équipe, de renforcer les bonnes pratiques et les bons comportements. Vous aurez ainsi une meilleure vision de vos talents, qui seront renforcés.

Savoir apporter du feedback correctif sert à tirer profit des erreurs et à les transformer en outils d’apprentissage.

Attention à votre posture lorsque vous donner du feedback : un feedback positif doit être sincère, dans le cas contraire il aura un effet négatif ; à travers un feedback correctif, il est fondamental que votre collaborateur sente que vous cherchez à l’aider à progresser. Cela évitera ou limitera la posture de déni.

Plus d’hésitation : demandez du feedback pour grandir et ajuster vos perceptions à celles de votre entourage professionnel et donnez-en pour offrir ce beau cadeau à vos collaborateurs, et plus généralement à vos collègues !

(1) L’écholocation n’est bien développée que chez les microchiroptères insectivores. Généralement actifs la nuit, ils peuvent se diriger dans l’obscurité en émettant des ultrasons dont ils captent la réflexion, localisant ainsi leurs proies et les obstacles. Les mégachiroptères, quant à eux, se fient plus à leur vue et à leur odorat.


Illustration : © Tracy Fox / 123RF Banque d’Images